vendredi 13 mai 2011

*** Cellules iHep, nouvelles CiD

Au début de l'année, j'avais choisi de nommer les cellules induites différenciées (CiD) découverte de l'année 2010. Cette nouvelle méthode fait l'économie du passage par l'étape cellule souche. Contrairement aux cellules iPS qui sont des cellules différenciées transformées en cellules souches, les CiD sont des cellules différenciées directement transformées en un autre type de cellules différenciées. La technique a été mise au point pour obtenir des neurones (cellules iN) puis des cellules sanguines (iBlood) et des cellules cardiaques (iCM) en 2010. Nature publie aujourd'hui la découverte des iHep, cellules du foie obtenues directement à partir de cellules adultes différenciées. Ce travail a été effectué chez la souris à partir de fibroblastes de la queue. Une fois transformées en cellules hépatiques, les iHep ont pu sauver des souris atteintes d'une maladie du foie, démontrant les qualités régénératrices et curatives de ces cellules.

Une percée de la Chine 
On sait que les cellules souches embryonnaires ou les cellules iPS risquent d'induire des cancers une fois transplantées. Afin de démontrer l'absence d'un tel risque avec les cellules iHep les chercheurs ont injecté ces cellules dans des souris sans système immunitaire sans que cela induise l'apparition de tumeur cancéreuse. Ce travail a été effectué par des chercheurs de l'université de Shanghai.
Blog de cedcontrelasla : Cédric contre la Sclérose Latérale Amyotrophique (SLA), CELLULE iHep, NOUVELLE CiD
À gauche un foie de souris malade ; à droite le foie d'une souris traitée avec des cellules iHep (source : Nature)
Aujourd'hui également le journal Science Translational Medicine (un petit frère de Science) publie le travail d'une équipe américaine montrant l'obtention de cellules du foie à partir de cellules iPS chez l'homme et le traitement de souris atteintes de cirrhose en utilisant ces cellules.
Pendant ce temps, en France, certains s'entêtent à vouloir à tout prix travailler sur les cellules souches embryonnaires...

1 commentaire:

Anonyme a dit…

intéressant