lundi 24 novembre 2008

Un argument en faveur de l'évolution

L'auteur de ce blog ne s'intéresse pas qu'aux cellules souches comme vous avez pu le constater récemment. La théorie de l'évolution est à la mode en ce moment où se prépare le 200ème anniversaire de la publication de "L'Origine des espèces au moyen de la sélection naturelle ou la préservation des races favorisées dans la lutte pour la vie".
L'argument le plus difficile à contrer en faveur de la théorie de l'évolution est que, comme l'a dit Monod, la bactérie et l'éléphant partagent le même code génétique. C'est-à-dire que tous les êtres vivants, sans exception, font appel aux mêmes nucléotides qu'ils groupent par trois pour coder un acide aminé. Malgré quelques variantes, cela est vrai depuis le moindre virus jusqu'à l'homme. Par exemple le triplet ATG donnera toujours l'acide aminé méthionine, quel que soit l'organisme.
La question qui se pose ensuite est d'expliquer cette homogénéité du monde vivant. Soit l'origine du code est unique car il y a un ancêtre commun à tous les êtres vivants, soit le concepteur du code a choisi délibérément de n'utiliser qu'un seul code. Je laisse le lecteur choisir entre les deux solutions...

PS : Contrairement à 99,98% des promoteurs de Darwin et 99,99% de ses détracteurs, j'ai lu ce livre de A à Z dans la version française publiée par Flammarion en 1992 en livre de poche.

1 commentaire:

Denis Merlin a dit…

Pardonnez-moi, mais ce fait ne prouve rien en faveur de l'évolution. C'est un prestige de l'imagination de dire : tous les être vivants ont la même structure et sont composés des mêmes substance (ou presque...), donc les êtres sont issus historiquement les uns des autres.