lundi 12 avril 2010

De la curiosité des catholiques pour la science

Ce blog a été lancé en septembre 2008 avec pour ambition de faire le lien entre la science et la religion. Vaste programme me direz-vous, et sûrement trop ambitieux ! Après 18 mois de travail et sans avoir fait la moindre publicité ni parmi les scientifiques ni chez les catholiques (j’ai prévenu moins de 10 personnes du lancement de ce blog), je dois me résoudre à l’évidence : les catholiques sont plus curieux que les scientifiques. À part un chercheur intervenu à plusieurs reprises et avec qui les discussions peuvent être vives mais restent courtoises (Cord Sandu) et Tom Roud (une intervention), aucun scientifique non croyant à l’horizon. Sans doute savent-ils tout de la religion et n’éprouvent-ils pas le besoin de se renseigner. Je ne suis sûrement pas le mieux placé pour parler de religion, mais on pourrait au moins discuter de l'aspect scientifique des questions soulevées.
A contrario, la plupart des commentaires viennent de croyants qui manifestement s’intéressent suffisamment à la science pour lire un blog qui demande de la part des non scientifiques un effort non négligeable si j’en crois ceux de ma famille qui ont la bonté de me lire. Dois-je en conclure que les croyants ont une intelligence plus ouverte que les scientifiques ? C’est fort tentant… Il faut dire que ces derniers s’arrêtent souvent aux créationnistes et autres tenants de l’ID (Intelligent Design) et ont l’air de croire qu’il n’y a aucun scientifique sérieux qui soit aussi chrétien convaincu ; un peu comme si les croyants s’arrêtaient à l’inénarrable Richard Dawkins, qui il faut bien le dire n’est plus chercheur depuis longtemps...

10 commentaires:

Cord Sandu a dit…

Bonjour,
je pense qu'on pourrait y voir le signe d'une sorte de "communauté" structurée et organisée ?, de groupes moins occupés à chercher qu'à militer ?, ayant plus besoin de "se rassurer" sur leurs propres convictions que les scientifiques sur les incertitudes liées à leurs progrès ?, enfin, pour mon cas personnel, vous trouverez sans mal dans une absence totale de modération des commentaires de ce blog d'une part confimation du caractère extrêmiste des personnes (au moins certaines) qui y postent, et les raisons de ma "disparition". Je vous laisse entre vous car vous ne supportez que votre propre vérité révélée, ce qui vous exclut du monde scientifique de façon naturelle.

Dommage a dit…

Cher Cord Sandu,
Extrêmiste ? vraiment ? Vous parlez d'Albert ou des commentaires ? Moi qui n'avait encore jamais écrit de commentaire, je m'y mets pour dire mon incompréhension. Parce que sans vouloir vexer personne, il y a des blogueurs scientifiques qui manient l'invective comme jamais Albert ne l'a fait ; je pense par exemple à Oldcola en France et PZ Myers aux USA. C'est dommage que vous partiez. Car à part sur la question de l'embryon humain, je parie que vous êtes d'accord avec Albert plus souvent que moi. Son adhésion à l'évolution et aux théories sur l'apparition de la vie par exemple ne sont pas ma tasse de thé. Mais c'est justement pour ça que je le trouve intéressant. Et puis franchement, lui reprocher de ne pas modérer les commentaires : vous êtes pour la censure ? Ca m'étonnerait, alors ne lui reprochez pas ça. Et revenez ! On pourra discuter sur d'autres choses...

Cord Sandu a dit…

Je parle des commentaires du "cosaque" dans un billet intitulé "Le respect dû aux opinions", fin Février.
Je pense qu'ils n'ont rien à faire sur un blog, ou alors peut-être ceux de dies irae (?). Je parle de l'absence de modération car je pense que si A Barrois veut un blog riche, c'est son rôle de ne pas le laisser se pourrir de l'intérieur par de telles insanités. A lui de voir...

Sinon, je rappelle que la liberté totale d'expression n'existe pas en France (incitation à la haine raciale etc etc), et que certains souhaitent même le retour du délit de blasphème... Je suis pour la censure, oui, des immondices. Voilà.

Anonyme a dit…

Bonjour Cord Sandu,

Je vois que vous êtes toujours aussi aimable avec ceux qui ne pensent pas comme vous.

Rassurez-vous, même si vous fabulez à mon sujet, je ne vous en veux même pas.
Je suis un esprit libre, prisonnier d'aucune chapelle.

Cosaque

Albert Barrois a dit…

Puis je rappeler que je suis seul maître à bord après Dieu ? Par principe je ne censure pas tant qu'il n'y a rien de contraire à la loi.
D'autre part, merci de garder un ton courtois et d'éviter toute attaque ad hominem. Tenons-nous en aux arguments scientifiques et religieux, le reste est inutile sur ce blog.
Enfin je tiens à dire que sur l'embryon il ne s'agit nullement de vérité révélée mais d'un fait scientifique ; je compte bien revenir là-dessus prochainement et espère que Cord Sandu sera là pour me forcer à être aussi pointu que possible sur l'aspect scientifique de la question.

Tom Roud a dit…

Bonjour
je (re)tombe sur ce blog un peu par hasard. Je me permets de reagir puisque vous me mentionnez : effectivement, je ne réagis pas forcément ici. Pour une raison simple : comme tout le monde, mon temps est limité, et je privilégie assez naturellement les blogs des gens qui viennent aussi régulièrement commenter chez moi. C'est d'ailleurs suite à un de vos commentaires sur un de mes blogs que je suis venu commenter ici il me semble, et c'est comme ça que je procède en général.
L'une conséquence indirecte de cela, c'est que "spontanément", sur la blogosphère, on va lire et commenter des gens qui vous ressemblent. Ceci explique peut-être simplement pourquoi il y a peu de non croyants qui traînent sur des blogs de croyants.
Sur votre remarque finale est pertinente : je n'ai qu'une curiosité polie pour la religion (d'un point de vue essentiellement culturel et social) là où la science me semble beaucoup plus importante dans notre société aujourd'hui. Bref, on peut se passer de connaissances religieuses à mon avis, mais on peut plus difficilement se passer aujourd'hui de science.

Cord Sandu a dit…

Bonjour,
@Cosaque, je ne qualifie ni vous ni vos idées, mais votre façon et les "arguments" que vous avez utilisé pour les "défendre". N'essayez pas de nous faire croire que vous n'avez pas saisi la différence...
@AB : vous laissez sur ce blog des commentaires ni scientifiques ni religieux. C'est votre droit le plus strict de définir comme vous voulez les conditions dans lesquelles on "discute" ici.
Pas de problème, mais sans moi.
Mais il s'agit d'un élément de réponse à la question posée dans le billet sur la curiosité (à mon avis).

Anonyme a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Albert Barrois a dit…

Finalement, ce billet aura eu le mérite d'éclaircir mes idées grâce aux commentaires. Il faut bien reconnaître que ce blog a pour principal objectif d'expliquer le fait scientifique aux croyants en général et aux catholiques en particulier.
Cher Tom, merci pour la visite. Je releverai juste un point : si vous voulez que les croyants s'intéressent à la science, il faut bien que quelqu'un fasse le pont et c'est du boulot... Si nous autres scientifiques restons entre nous ça ne suffira pas. Donc je m'efforce d'occuper cette niche (écologique) de la blogosphère.
Cher Cord Sandu : je vous accorde le point. Je ne peux pas dire à la fois qu'on s'en tient à la science et à la religion et ne pas réguler les commentaires. Mais comme je ne m'occupe du blog que tard le soir et encore pas tous les soirs, je ne peux pas valider les commentaires à priori. Ce sera donc fait a posteriori si nécessaire.

Albert Barrois a dit…

@ Cosaque
Vous faites les frais de mes nouvelles résolutions. On s'en tient désormais au thème du blog ce qui évitera à chacun de se facher. En espérant que vous ne m'en voudrez pas. On peut toujours s'expliquer par courriel si nécessaire.