mardi 13 avril 2010

Pour créer un conseil de bioéthiciens...

... il ne faut surtout pas choisir des bioéthiciens ! La "Presidential Commission for the Study of Bioethical Issues" du président Obama (Commission présidentielle pour l'étude des questions bioéthiques) compte douze membres. À sa tête Obama a nommé Amy Gutmann qui est professeur de science politique. On trouve aussi six scientifiques et deux avocats. Et seulement deux spécialistes de bioéthique. J'oubliais de citer Lonnie Ali, la femme du boxeur de légende Mohammed Ali ; ce dernier est atteint par la maladie de Parkinson et ils ont créé une fondation pour lutter contre cette maladie. Je n'ai rien contre une telle initiative, bien au contraire. Mais ce CV est tout de même un peu léger pour devenir conseiller du président des États-Unis pour la bioéthique.
Pour finir sur une note plus positive, on notera la présence de Daniel P. Sulmasy, professeur de médecine et de bioéthique, diplômé de Georgetown et de Cornell. Il est aussi moine franciscain ; en 2005 il se faisait l'avocat des cellules souches adultes et dénonçait les recherches sur les cellules souches embryonnaires (l'article en anglais). D'autres avis de Sulmasy peuvent être trouvés ici (vers le 2ème tiers de la page) ou (un avis plus controversé).

3 commentaires:

nous a dit…

Bonjour,
Vos billets m'intéressent régulièrement mais je voulais réagir sur celui-ci. Savez-vous quels sont les principaux arguments de Sulmasy contre les CS embryonnaires ?

En vous remerciant

Albert Barrois a dit…

Si vous lisez l'anglais le mieux est de télécharger l'article qui est court. Voici les principaux arguments :
1- Les cellules souches embryonnaires (CSE) ne donneront pas de résultats avant des décennies.
2- Pour le moment elles n'ont guéri aucune maladie.
3- Les cellules souches adultes ont déjà fait leurs preuves.
4- Les CSE viennent de la destruction d'embryons qui sont des êtres humains et on ne peut pas enlever la vie à un être humain.
Remarque : à mon avis, seul le point 4 est vraiment valide.

nous a dit…

Oui, c'est également mon avis... Merci !